FTTH : 800 000 foyers éligibles, mais 70 000 connectés


L'Arcep dénombrait fin décembre 2009 plus de 19,7 millions d'abonnés au haut et très haut débit en France, soit 10 % de plus qu'en 2008. L'adoption de la fibre optique reste faible.


Au 31 décembre 2009, 19,7 millions de français étaient connectés au haut et très haut débit dans l'Hexagone selon l'observatoire du haut débit de l'Arcep. C'est exactement 10 % de plus qu'en 2008, ce qui correspond à 1,87 million d'abonnés supplémentaires enregistrés. 540 000 de ces nouveaux abonnés en 2009 l'ont été au dernier trimestre.

95 % des abonnés reçoivent Internet via l'ADSL et 290 000 foyers utilisent le très haut débit. Ces derniers progressent de plus de 13,7 % depuis septembre 2009, profitant de la progression de la couverture de la fibre optique. 70 000 foyers abonnés à l'Internet très haut débit ont souscrit à une offre FTTH, tandis que les 220 000 autres sont abonnés au câblo-opérateur Numericable, en FTTB.

Selon l'Arcep, une quarantaine d'agglomérations sont concernées par des déploiements en fibre et plus de 4,5 millions de foyers se situent à proximité d'un tel réseau. Les opérateurs alternatifs, qui ont le droit d'utiliser les fourreaux de France Télécom, y avaient déployé 560 kilomètres de fibre fin décembre. Tous opérateurs confondus, plus de 40 000 immeubles étaient déjà raccordés, soit  800 000 foyers éligibles.

Arcep / ADSL