Extraits de "La méthode Google" "Google Telecom publierait des standards ouverts"

"Google Telecom deviendrait un opérateur hybride"

"... Google Telecom, s'il existait, pourrait nous proposer des services portables. Exactement comme l'on peut accéder à Gmail depuis tout terminal, il serait possible de regarder des vidéos à la demande depuis n'importe quelle pièce de la maison et même depuis n'importe quelle chambre d'hôtel - sans avoir besoin de telle ou telle box, de tel ou tel câble ou autre décodeur. Si cela est impossible aujourd'hui, ce n'est pas uniquement la faute des opérateurs, mais cela tient aussi à la notion archaïque de droit d'auteur, conçue pour des technologies aujourd'hui dépassées. Les studios de cinéma et les réseaux de diffusion considèrent que toute diffusion libre contrevient à leurs droits. L'autre obstacle à la portabilité des contenus, c'est le matériel. Les opérateurs de télécom louent des box à leurs clients : ils améliorent par là leur compte de résultat et peuvent contrôler ce que font leurs clients. Les opérateurs ne se sont pas rendu compte à quel point ils se limitent eux-mêmes en suivant ce principe : les box plombent leurs comptes, retardent les évolutions techniques et réduisent les occasions de recourir à leurs services. Google Telecom publierait des standards ouverts pour que les industriels produisant des téléviseurs et des enregistreurs puissent les implémenter directement. Les box ne seraient plus nécessaires, tous les appareils pourraient se connecter au réseau et accéder à internet directement. Quand Google a proposé Chrome, son navigateur internet Open Source, elle a suivi ce modèle d'ouverture grâce auquel les possibilités sont démultipliées. En matière d'électronique grand public, tout espoir n'est pas perdu car les cablo-opérateurs et les fabricants de matériel ont depuis longtemps passé des accords assurant certaines formes d'intégration entre les matériels et le réseau.

Google comprendrait très vite que face à l'augmentation des volumes de contenus et d'informations, elle aurait à saisir les opportunités plus nombreuses de proposer aux utilisateurs des services de recherche. Google pourrait proposer des guides de programmes pour la télévision, tout comme elle propose aujourd'hui un moteur de recherche d'information sur internet. Google Telecom deviendrait un opérateur hybride, à mi-chemin entre TV Guide et un TiVo*, avec un moteur de recherche et un réseau social. Ce nouveau service irait chercher ses informations là même où Google les cherche aujourd'hui : auprès de nous, les utilisateurs, de nous le bas peuple. Chacun de nous se transformerait en critique de télévision et nous partagerions nos goûts avec tout le monde, sans être enfermés dans les choix et les programmes imposés par quelques chaînes de télévision. Nous agirions comme des masses de niches et non plus comme de simples masses. Naturellement, Google analyserait toutes ces données et nous les restituerait sous forme de recommandations, comme elle le fait aujourd'hui avec son moteur de recherche. On peut donc imaginer que Google Telecom devienne un grand moteur de recherche personnalisé dédié au divertissement : le Google de la culture. Si personne ne se lance dans cette aventure avant elle, il y a fort à parier que Google le fera un jour... " 

 

* Le TiVo est un enregistreur numérique sur disque dur pour la télévision.

Google / Box