L'Europe organise la surveillance des sites islamistes radicaux

L'agence européenne de police Europol, vient d'annoncer que les états membres de l'Union Européenne ont commencé à se partager la surveillance des sites islamistes radicaux. Les rapports sur des actes de propagande suspects sont partagés via un portail sécurisé dans le but de prévenir l'organisation d'attentats. Seuls cinq experts de chaque pays sont autorisés à y accéder.

Annonces Google