Alerte aux fausses actions Facebook

Des escrocs tentent de vendre des actions de sociétés Web non cotées, met en garde une autorité financière américaine.

Les investisseurs qui cherchent à acheter des actions de Facebook ou Twitter devraient y réfléchir à deux fois. Selon l'Autorité de régulation de l'industrie financière (Finra), des escrocs profitent du très fort intérêt pour les sociétés non cotées du secteur du Web "social" pour proposer d'en acheter des actions. Des titres qu'ils ne possèdent pas.


L'autorité évoque notamment un projet d'escroquerie autour d'actions Facebook. Elle annonce par ailleurs avoir conclu à l'amiable une poursuite judiciaire contre un trader accusé d'avoir vendu à une cinquantaine d'investisseurs pour plus de 9,6 millions de dollars de fausses actions de sociétés avant leur introduction en Bourse, dont Google et Facebook. Pour éviter ces escroqueries, la Finra conseille de ne jamais accepter une offre d'achat non sollicitée.

Etats-Unis / Facebook