FriendFinder veut tenter une nouvelle IPO

L'éditeur américain de sites de rencontres avait dû annuler une précédente tentative fin 2009.

FriendFinder tient à son IPO. Plus d'un an après un premier essai avorté, le groupe américain propriétaire du magazine "Penthouse" et d'un réseau de sites de rencontres pour adultes a déposé le document officiel pour préparer une introduction en Bourse. Il ne précise pas quel montant il souhaite lever, indiquant seulement que celui-ci servira à rembourser une partie de ses dettes. En juillet 2010, FriendFinder avait fait une offre de rachat de 210 millions de dollars à son concurrent Playboy Entreprises.


Début 2010, FriendFinder avait renoncé à son IPO, qui aurait pu lui rapporter 220 millions de dollars. De mauvaises conditions de marché avaient été alors invoquées. Le groupe avait finalement réalisé un très important tour de table en octobre 2010, de 551 millions de dollars.

Etats-Unis / Sites de rencontres