Sanctions renforcées contre la publicté de jeux illégaux

Le gouvernement français a annoncé qu'il renforçait les sanctions financières contre les sociétés faisant de la publicité pour des jeux d'argent illégaux. Le montant de ces sanctions pourrait représenter "jusqu'à 5 fois le montant de l'investissement publicitaire", a déclaré le ministre du Budget Jean-François Copé. Cette annonce intervient quelques jours après l'arrestation et la mise en examen des dirigeants de la société autrichienne de paris en ligne Bwin (lire l'article du 19/09/06).

La Commission européenne aurait de son côté décidé d'ouvrir le 18 octobre une procédure d'infraction contre la France, selon l'AFP. Mais il ne s'agit pas d'une réaction à l'affaire Bwin, puisqu'elle aurait été prise avant son déclenchement. La procédure devrait dépasser le simple domaine sportif, laissant entrevoir une remise en question du monopole d'Etat détenus par la Française des jeux et le PMU.

Juridique / Jeux