Le chinois Baidu profite à plein des menaces de Google

Depuis que son rival Google a menacé de quitter le marché chinois, le portail Baidu voit son action s'envoler. Suite à des attaques massives ciblant des militants civiques, le géant de la recherche a en effet annoncé le 12 janvier envisager de se retirer du pays, ne souhaitant plus censurer les résultats fournis par son moteur de recherche pour satisfaire Pékin. Le lendemain, dans les transactions d'après-Bourse au Nasdaq à New York, l'action Baidu était en hausse de 7 % par rapport à son cours de clôture de la veille, s'échangeant à 413,52 dollars.

D'après Google, la cyberattaque coordonnée et "très sophistiquée" menée en septembre par des pirates chinois visait à s'introduire dans les comptes de messagerie Gmail de militants chinois des droits de l'Homme. Les attaques auraient également touché "au moins vingt autres sociétés", précise la firme américaine. Fin septembre, Baidu détenait 63,9 % du marché chinois et Google 31,3 %, d'après le cabinet Analysis International. La Chine, avec ses 338 millions d'internautes, est considérée comme l'un des premiers moteurs de croissance du secteur IT pour les années futures.

Google / Moteur de recherche