Leclerc peut laisser en ligne son comparateur de prix

La justice a donné raison à Leclerc dans son bras de fer contre Carrefour au sujet de son site de comparaison de prix  de la grande distribution Quiestlemoinscher.com, selon CBNews. Carrefour avait attaqué une première fois pour "manquement aux règles de la publicité comparative". L'enseigne avait d'abord obtenu gain de cause, mais Leclerc avait revu sa copie et mis en ligne en novembre un nouveau site moins ambitieux (lire Leclerc relance son comparateur, du 17/11/06) qui avait lui aussi fait l'objet d'une plainte de la part de Carrefour. Le tribunal de commerce de Paris a finalement jugé c cette nouvelle version du comparateur licite.

Tribunal de commerce