Comment Montebourg veut faire de Paris la capitale européenne du crowdfunding

A l'occasion de la fête du crowdfunding, organisée samedi par l'association Financement Participatif France, le ministre à fait le point sur les chantiers en cours.

L'ancienne ministre chargée de l'Economie numérique, Fleur Pellerin, avait fait du développement du financement participatif son cheval de bataille. Arnaud Montebourg semble bien décidé à lui emboîter le pas. Le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique a assisté samedi, à la fête du crowdfunding organisée à l'ESCP Europe par l'association Financement Participatif France, et en a profité pour exposer sa stratégie pour faire de Paris "la capitale européenne du crowdfunding".

La nouvelle réglementation élaborée par Fleur Pellerin sera présentée sous forme d'ordonnance au Conseil des ministres le 28 mai, et les décrets d'application seront publiés en juillet, a rappelé le ministre. Il a par ailleurs appelé à la mise en place d'un cadre réglementaire européen harmonisé reposant sur les principes du cadre français.

Le ministre a également annoncé que les secondes assises du financement participatif seront organisées en décembre 2014, "pour faire le point sur la réglementation et sur le développement du secteur". Arnaud Montebourg souhaite aussi que Paris accueille les rencontres annuelles des plateformes de crowdfunding européennes. Enfin, il a assuré que la possibilité de "mettre en place un fonds d'abondement du prêt et de l'investissement en financement participatif" sera examinée pour booster le secteur.

Financement / Législation