Le Nasdaq propose de rembourser des déçus de l'IPO de Facebook

Face à la grogne d'investisseurs, le Nasdaq propose de leur verser 40 millions de dollars pour les dédommager des problèmes techniques rencontrés au premier jour de l'IPO de Facebook.

L'opérateur du Nasdaq a décidé de dédommager les investisseurs de Facebook qui ont rencontré des difficultés techniques au moment du placement des actions Facebook sur les marchés. Le Nasdaq leur propose ainsi 40 millions de dollars pour passer l'éponge sur son raté technique, soit près de 32 millions d'euros. En effet, le 18 mai, premier jour de l'introduction du réseau social, la plateforme boursière a rencontré des difficultés en ne réussissant pas à traiter en temps réel les ordres passés sur la valeur. Des investisseurs se sont ainsi retrouvés à passer des ordres, de quelquefois plusieurs millions d'euros, sans savoir quand il seraient traités. Une situation qui a notamment poussé le courtier Knight Capital à demander au Nasdaq de le dédommager de 35 millions de dollars et à un collectif d'investisseurs de se former pour attaquer le Nasdaq. 

Facebook / IPO