NKM veut rationaliser l'offre de services publics en ligne

Plus centralisés et plus pratiques. C'est en résumé les vœux que souhaite Nathalie Kosciusko-Morizet aux services publics en ligne en 2010. Pour cela, un rapport commandé par Franck Riester (rapporteur de l'Hadopi à l'Assemblée) et présenté vendredi 12 février, milite pour plus de cohénrence et de simplicité des services publics en ligne. Il propose par exemple que soient divisés par 10, d'ici 2011, le nombre de sites publics afin de se concentrer sur les plus utilisés et mieux mutualiser les compétences.

Le rapport prône aussi la mise en place d'un identifiant unique permettant d'accéder à l'ensemble des services publics, de rendre accessible par e-mail toutes les administrations, de proposer le suivis en ligne de dossiers, de permettre d'organiser des rendez-vous, ainsi que de généraliser les envois d'alertes par SMS, comme pour signaler, par exemple, l'arrivée à échéance de sa carte d'identité.

Nathalie Kosciusko-Morizet