Microsoft, Yahoo et Amazon s'opposent à Google Books


Alors que la justice américaine examine le projet de Google Books, trois opposants de taille viennent soutenir la riposte engagée contre la firme américaine.

Déjà visé par une enquête antitrust, Google Books voit se dresser devant lui la coalition Internet Archive à laquelle viennent de se joindre Microsoft, Yahoo et peut-être Amazon qui, pour sa part, n'a pas confirmé l'information.

Composée d'acteurs du marché ce groupe anti-Google Books milite non pas pour que l'accord signé en octobre 2008 entre Google et des associations d'auteurs et d'éditeurs soit annulé (lire l'article Google paie 125 millions de dollars pour développer son e-bibliothèque, du 29/10/2008), mais pour qu'il soit révisé. 

Cet accord n'a pas encore été approuvé par la justice. S'il l'était, il permettrait à Google d'ajouter à son projet de bibliothèque virtuelle mondiale les fonds numérisés des bibliothèques traditionnelles. Une question qui touche aussi la France puisque après l'abandon de sa propre initiative sur le sujet, la BNF songe à se lier au géant américain (lire l'article La BNF pourrait confier la numérisation de son fonds à Google, du 18/08/2009). D'autres institutions ont déjà sauté le pas.

Seulement, les professionnels du marché craignent que cet accord permette in fine à Google d'outrepasser les droits de reproduction et les droits d'auteurs en proposant des services liés aux ouvrages qu'il aura numérisés, comme des liens sponsorisés ou la vente en ligne.

Le dossier étant actuellement examiné par la justice américaine, une audience devrait avoir lieu le 7 octobre prochain.

Microsoft / Google