Poker en ligne : Patrick Partouche relaxé pour de bon

La Cour de cassation a confirmé une décision d'appel relaxant Patrick Partouche, condamné en première instance pour avoir prêté son nom à un site de poker basé à l'étranger. Le patron du groupe de casinos avait alors écopé d'une peine d'un an de prison avec sursis et de 40 000 euros d'amende (Lire l'article Jeux en ligne : Patrick Partouche condamné à 12 mois de prison avec sursis, du 19/03/2007). Mais il avait finalement gagné devant la cour d'appel de Versailles en mars 2009.

Juridique / Jeux