Google aurait proposé 10 milliards de dollars fin 2010 pour s'offrir Twitter

Les rumeurs d'offres de rachat du service de messagerie par des géants du Web en automne dernier se confirment.

Twitter aurait bien refusé des offres de plusieurs milliards de dollars fin 2010. Selon "Fortune", Facebook aurait proposé  2 milliards de dollars à la société et Google 10 milliards. Microsoft, un temps intéressé, se serait abstenu de toute proposition concrète. Des informations qui confirment celles du "Wall Street Journal" début février (Lire : Twitter refuse de se vendre contre 10 milliards de dollars, du 10/02/11). La dernière valorisation atteinte par Twitter est de 7,7milliards de dollars, grâce à des investissements début mars sur la place de marché Sharespost, où s'échangent les actions de sociétés non cotées.

Par ailleurs, "Fortune" avance que l'ancien PDG de la société, Evan Williams, aurait été poussé vers la sortie par le conseil d'administration. Début octobre, celui-ci avait annoncé qu'il démissionnait de son poste. Cette décision des actionnaires indiquent leur volonté de développer les revenus de la société. Celle-ci n'aurait généré que 45 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2010, via la publicité, et perdrait toujours de l'argent. A noter que ce même Evan Williams est accusé d'avoir licencié Noah Glass, co-fondateur oublié du service de microblogging.

Google / Web 2.0