Confidentiel : Ses dirigeants veulent reprendre Lycos France

Le management de Lycos en France cherche actuellement à reprendre la filiale française de Lycos Europe. Une filiale vouée à disparaître depuis que ses deux actionnaires, l'allemand Bertelsmann et l'espagnol Telefonica, ont décidé d'abandonner le projet (lire l'article : A l'agonie, Lycos Europe (Caramail) met la clé sous la porte, du 27/11/08). Engagé par Jérémie Clévy, gérant et directeur général de Lycos SARL, ce projet a déjà intéressé plusieurs fonds qui pourraient le soutenir. 

Mais l'affaire est loin d'être conclue. La condition sine qua non à cette reprise est que la nouvelle structure qui serait créée à l'occasion puisse aussi récupérer la marque Lycos. Or, celle-ci est la propriété de Lycos Inc, une filiale de la société Sud-Coréenne Daum Communications qui exploite la marque Lycos dans le reste du monde, et en Amérique du Nord notamment. Sur le Vieux Continent, Lycos Europe devait payer pour exploiter cette marque.

Si ces négociations n'aboutissent pas, il se pourrait donc bien que le portail et son webmail Caramail qui réunissent pourtant 9 millions de visiteurs uniques par mois finissent par disparaître définitivement de l'Internet français.

Media / Lycos