Les bonnes feuilles du "Guide de l'influence" Les quatre principales zones du Hub

les quatre principales zones du hub
Les quatre principales zones du hub © Groupe Eyrolles

"... La médiasphère du hub est composée de quatre grandes zones principales, qui correspondent au chemin de l'information et à sa pénétration dans les médias ou dans l'opinion (l'ensemble des flux du hub, le hub Index est consultable depuis le site internet www.hub-management.org). 

 

Ainsi, la première zone, en jaune, sera celle de l'émission du message dans laquelle se produisent le lancement d'une information et les premières reprises dans les médias.  

 

Ensuite, la zone de médiatisation et d'amplification du message, en rouge, où l'information une fois lancée sera amplifiée, modifiée, décuplée sous l'action des push SMS des opérateurs et des alertes mobiles, des agrégateurs pour le Web, et des grandes chaînes de radio et de télévision ainsi que des titres de la presse pour les médias traditionnels. 

 

La troisième zone, en bleu, est la zone de mobilisation et de participationles internautes vont s'approprier le message diffusé par les médias et le partager, en informer leurs amis, leurs connaissances, bref le faire circuler sur la Toile et l'alimenter par des vidéos, des photos et des textes. C'est une phase très importante où le message va sortir des mains expertes des journalistes pour être livré au public connecté et gagner l'opinion numérique. 

 

Enfin, la quatrième zone, en vert, est la destination finale du message, celle de son impact sur le terrain et dans l'opinion publique. En effet, jusqu'à présent le message a été repris par des relais qualifiés de l'information : des journalistes presse, des journalistes Web, des blogueurs, des citoyens connectés, etc. Il arrive maintenant aux yeux du grand public, sur le terrain (affichage, etc.) et pour le Web sur les moteurs de recherche, où les 34,7 millions d'internautes vont trouver, pour les requêtes correspondant au message, toutes les productions des relais précédemment évoqués sur ce sujet. Ensuite, les agences d'études vont analyser le niveau de pénétration du message dans l'opinion, études dont les influenceurs (agences de communication, partis, etc.) vont s'emparer pour conseiller les sources du message ou modifier leur communication, et ainsi de suite. 

 

La définition de ces quatre zones est donc très importante pour la prise de décision, et ce particulièrement dans le cadre d'une attaque où par simple collecte des contenus déjà parus sur un sujet donné, vous pouvez en visualiser le degré de nocivité. En effet, plus une information se déplace vers la partie droite du hub, mobilisation et opinion, plus elle est dangereuse pour votre marque. En revanche, si le message d'attaque n'en est qu'à la phase d'émission, vous pouvez encore réagir et faire en sorte de stopper sa progression avant qu'il n'atteigne l'opinion... "

Autour du même sujet