Créer et gérer une page fan Facebook : les règles à suivre Définir les objectifs de sa stratégie communautaire

Définir les objectifs d'une présence sur Facebook constitue le premier pas de la création d'une page fan. Cette étape est primordiale car elle permet de définir une stratégie communautaire et une liste d'outils à mettre en place dans ce cadre, qui varient d'une entreprise à une autre. Pourtant, elle est trop souvent sautée par les entreprises. "Beaucoup de marques veulent être présente sur Facebook sans forcément savoir pour quelles raisons", souligne Pascal Bonfy, co-fondateur de l'agence Sociabliz.


Plusieurs raisons peuvent pousser une marque à créer sa page. En voici une liste non exhaustive :

 Générer de la visibilité pour sa marque. Disposer d'une communauté de fans à laquelle une marque pousse des messages peut lui éviter de coûteuses campagnes de publicité.

 Rediriger du trafic vers son propre site. Cette stratégie fonctionne le mieux pour les sites médias, même si l'apport de Facebook à des sites tiers est souvent surestimé. Selon AT Internet, le réseau social génère en moyenne 1,4 % des visites des sites médias.

 Recruter des prospects et/ou des clients. Dans cette optique, une marque aura tendance à proposer des jeux-concours aux membres du réseau, ce qui lui permettra de leur soumettre un formulaire à remplir et de collecter ainsi des données les concernant.

 Améliorer son image. Prendre position sur Facebook permet d'affirmer une posture de proximité avec ses clients. Certaines entreprises espèrent également rajeunir leur marque, en oubliant que les membres du réseau social ne sont pas tous jeunes.

 Toucher ses consommateurs là où ils sont. Avec plus de 21 millions d'utilisateurs en France, le réseau social touche plus de 60 % de la population connectée. Selon Pierre-Lou Dominjon, responsable branding de la régie MakeMeReach, "la moitié des membres actifs de Facebook s'y connectent au moins une fois par jour et 48 % des 18-34 ans consultent Facebook dès qu'ils se lèvent le matin".


Certaines marques cherchent également à prendre position sur Facebook dans une optique défensive. Sans arrêter de stratégie communautaire précise, une marque dont la plupart des concurrents sont déjà présents sur Facebook peut considérer comme un handicap de ne pas y être également. "D'autres cherchent juste à créer leur page pour protéger leur marque en évitant qu'elle soit détournée", ajoute Antoine Sandrin, co-fondateur de l'agence KRDS. Faute de stratégie proactive, la création d'une page fan simple peut suffire. La marque se contentera de présenter la marque et de proposer un dispositif de contact et fermera son mur aux commentaires.

Autour du même sujet