Laurent Habib (Babel) "Il faut une répartition claire des rôles entre agences, régies et plateformes"

Fondateur de l'agence Babel, Laurent Habib est venu livrer sa vision des grands enjeux de l'univers de la publicité dans notre émission hebdomadaire réalisée avec CB News.

Entrepreneur et manager, Laurent Habib a racheté les agences Ligaris et Plan Créatif pour créer, en juin 2012, une nouvelle enseigne baptisée Babel qui compte aujourd'hui 200 salariés et qui vise à proposer une offre alternative au duopole en place : Havas et Publicis. "Le projet c'était de réunir des métiers car la communication est entrée dans une nouvelle ère. Et sans hybridation des équipes vous ne pouvez pas apporter de réponse satisfaisante", explique-t-il dans #Média. Un mouvement que les grands réseaux suivent désormais à marche forcée.

Pour continuer dans cette direction, Babel s'est focalisé sur des "métiers fondamentaux", en en évitant certains, comme la communication publique, financière, d'influence et de recrutement. En revanche, Laurent Habib ne s'interdit pas de racheter des entreprises dans le secteur de la performance.

Aujourd'hui, "la période est aussi trouble pour les annonceurs qu'avant la loi Sapin", explique-t-il. Pour lui, "nous sommes dans une nouvelle ère de doute sur la communication", en faisant référence à la fraude publicitaire et à l'opacité des plateformes en ce qui concerne la mesure de la performance... "Il faut obtenir de Facebook et Google le respect d'un certain nombre de règles ainsi qu'une répartition plus claire des rôles entre les agences, les agences d'achat d'espace, les régies et les plateformes".

Et toujours

Media / Hashtag Media

Annonces Google