Les régulateurs passent à la loupe l'accord Yahoo-Microsoft


L'accord entre Yahoo et Microsoft va être passé au crible par le régulateur américain et sans doute par l'Europe. Une perspective qui ne déplaît sans doute pas à Google.

Annoncé fin juillet, le partenariat technologique et publicitaire sur la recherche et les liens sponsorisés passé entre Yahoo et Microsoft (Lire le dossier : Yahoo et Microsoft s'unissent contre Google, du 30/07/09) doit encore passer par les fourches caudines des autorités de régulation américaine et européenne.

Aux Etats-Unis, c'est le département de la justice qui est censé rendre son avis début septembre. Cependant, celle-ci pourrait demander un délai supplémentaire afin d'examiner en profondeur le dossier. En effet, l'alliance entre le numéro deux et le numéro trois, s'il peut permettre de créer un rival sérieux face à Google, va aussi entraîner la formation d'un duopole, et donc faciliter d'éventuelles ententes sur les prix.

Cependant, ce partenariat a plus de chance de voir le jour que celui entre Google et Yahoo, évoqué il y a neuf mois afin de contrer la tentative de Microsoft de racheter Yahoo. Google avait finalement préféré faire marche arrière persuadé d'essuyer un revers de la part du département de la justice. De son côté, la commission européenne devrait elle aussi ouvrir une enquête sur cette alliance.

Microsoft / Google