Les géants de la pub réclament l'alliance Microsoft-Yahoo


Publicis, Omnicom, WPP et Interpublic pressent la justice américaine de valider le partenariat entre Microsoft et Yahoo afin d'assainir la concurrence dans le search.

L'accord entre Microsoft et Yahoo est désormais soutenu par des acteurs de poids. Dans une lettre adressée au département américain de la Justice américaine, les patrons des plus grands groupes de communication au monde -  Maurice Levy chez Publicis, Michael Roth chez Interpublic, Martin Sorrell chez WPP et John Wren chez Omnicom – ainsi que l'American Association of Advertising Agencies (AAAA) qui les représente aux Etats-Unis, demandent à ce que le partenariat entre Yahoo et Microsoft soit validé au plus vite.

Il faut dire que ce projet représente un enjeux de taille sur le marché puisque l'alliance Microsoft-Yahoo se dresserait face au quasi-monopole de Google. En septembre, le mastodonte représentait 64,9% du marché américain, contre 18,8% pour Yahoo et 9,4% pour Microsoft au travers de  son moteur de recherche Bing. L'alliance Microsoft-Yahoo représente donc une concurrence saine pour le marché selon les leaders du secteur.  

Annoncé en juillet 2009, ce partenariat porte sur la recherche Internet et stipule que Microsoft doit fournir la technologie nécessaire aux recherches sur ses propres sites et ceux de Yahoo qui se charge pour sa part de la monétisation (lire le dossier Yahoo et Microsoft s'unissent contre Google, du 30/07/2009).

Microsoft / Alliance