Le nombre de pub indésirables en hausse de 59% sur Google

Ce sont 350 millions de publicités qui ont été jugées indésirables par Google en 2013. Le nombre d'annonceurs incriminés a toutefois sensiblement baissé.

Le nombre de publicités jugées indésirables, et donc exclues, par les outils de détection de Google a augmenté de 59% en 2013, passant de 220 millions à 350 millions. Dans son rapport annuel, Google précise toutefois que le nombre d'annonceurs concernés par ces sanctions a en revanche diminué, passant de 850 000 en 2012 à 270 000. Ces deux tendances sont à mettre sur le compte de l'arrivée de nouveaux produits publicitaires et l'amélioration des outils de détection de Google, explique Google. "C'est un challenge, confirme Mike Hochberg, responsable des produits publicitaires du groupe. Google continue de développer de nouveaux produits et formats, ce qui implique de réfléchir à de nouvelles manières de tracker les créations publicitaires indésirables."

Les publicités illégales sont mieux détectées, les annonceurs peu scrupuleux préfèrent se tourner vers des plateformes et des sites moins rigoureux.  Même constat pour les contrefaçons qui baissent, elles aussi, sensiblement. Ils étaient 14 000 annonceurs dans cette situation en 2013, soit une baisse de 80% par rapport à l'année précédente.  

 

Google