Comment optimiser ses campagnes de liens sponsorisés Optimiser sa présence sur les réseaux sociaux

L'intégration des données sociales et personnelles dans les moteurs de recherche a donné le jour à une nouvelle pratique, le SMO, pour Social Media Optimization. Bien qu'encore optionnelle, l'apparition de la recherche sociale, avec le "Search, plus your world" de Google et le partenariat entre Bing et Facebook, laissent présager un futur proche où il sera difficile d'évoquer le SEM sans parler de SMO (Lire l'article, Microsoft renforce l'intégration de Facebook dans Bing, du 29/05/2012).

 

Le récent relifting de Bing en est la meilleure illustration, lui qui fait la part belle aux réseaux sociaux, que ce soit via l'enrichissement des résultats avec les "likes" de nos amis ou via l'agrégation des données des amis provenant de Facebook, Twitter, Foursquare, Quora, LinkedIn... dans une sidebar, à droite. Même initiative chez Google qui veut collecter des contenus issus des cercles d'amis Google+ et des photos de Picasa via "Search plus your world". De quoi inciter les marques générales, et les e-commerçants en particulier, à booster le nombre de fans Facebook et Google +, tout en intégrant les boutons "+1" et "like" à leur site. Si ces nouveaux services ne semblent pas prêts de percer avant un certain temps, ils n'en indiquent pas moins la direction que prennent les moteurs de recherche. Aux annonceurs de suivre.


le nouveau visage de bing avec la barre 'sociale' à droite
Le nouveau visage de Bing avec la barre "sociale" à droite © Capture d'écran Bing

"Dans l'immédiat, j'identifie au moins une approche communautaire qui permet d'améliorer les performances de ses campagnes de liens sponsorisés : la gestion des avis consommateurs, note Bertrand Fraboulet. Récoltés sur les différents sites d'avis de consommateurs et consolidés dans Google Shopping, ils peuvent avoir un impact très fort sur les clics, les boostant de 20 à 30%."

 

Une condition toutefois pour profiter de ce petit plus, disposer d'au moins 30 avis consommateurs affichant une note supérieure à 4 étoiles. Histoire que des commentaires négatifs ne se retournent pas contre vous.


les avis consommateurs dopent les taux de clics d'une annonce.
Les avis consommateurs dopent les taux de clics d'une annonce. © Capture d'écran Google

L'influence de ces avis consommateurs rend Simon Febvre optimiste concernant l'apport du "social". "Bien que cela reste pour l'instant un gadget, je pense qu'à terme, lorsqu'il sera mieux intégré aux résultats, le volume de '+1' ou de 'likes' d'une annonce va permettre de booster son taux de conversion. A fortiori si les interactions des membres du réseau de l'utilisateur, plus prescripteurs que l'internaute moyen, sont aussi identifiées." Le spécialiste du référencement note d'ailleurs que sur ce volet, dans le cadre de la bataille qui oppose Facebook à Google, c'est ce dernier qui "beaucoup plus 'user friendly', rapide et épuré a la plus belle carte à jouer."

 

Liens sponsorisés / Référencement naturel