Orange lance une place de marché publicitaire européenne


Orange s'apprête à lancer une plate-forme publicitaire européenne fonctionnant sur le principe des enchères. Un nouveau service, concurrent de celles de Yahoo et de Google.

Orange veut contrer Doubleclick et Yahoo en Europe. L'opérateur a annoncé mercredi 31 mars le lancement d'Orange Ad Market (OAM), une place de marché publicitaire fonctionnant selon le principe d'enchères. Orange Ad Market est lancé en partenariat avec l'adserver open source OpenX. OAM sera d'abord lancé en France et au Royaume-Uni entre avril et juin, avant de s'étendre à l'ensemble des pays dans lesquels opère Orange.

OAM proposera des enchères en temps réel d'espaces publicitaires de publicités display. Les éditeurs auront la possibilité de fixer un tarif plancher pour ne pas dévaloriser leur inventaire. Agences et annonceurs auront la possibilité de cibler des parties d'inventaires, dont les audiences répondent le plus à leur cible. Selon "Le Figaro", Orange et OpenX se rémunèreraient via une commission de 20% du prix de chaque vente réalisée par leur entremise. Cette place de marché pourrait à terme être étendue à d'autres médias, notamment le mobile.

Avec cette nouvelle plate-forme, Orange cherche à affirmer sa place sur le marché européen de la publicité en ligne. Le groupe, qui revendique un réseau publicitaire touchant chaque mois 180 millions d'utilisateurs uniques, se positionne ainsi en alternative autochtone face à la plate-forme de Google, Doubleclick Ad Exchange et à celle de Yahoo, Premium Exchange. Ce dernier avait relancé sa plate-forme fin 2009, deux ans après avoir racheté Right Media pour 720 millions de dollars (lire l'article Yahoo rachète le eBay de la bannière, du 02/05/2007).

Orange