Philippe Bonnet (Wunderman) : "Le consommateur a pris le pouvoir face aux marques"

Philippe Bonnet Wunderman Le patron de Wunderman France, Philippe Bonnet, était l'invité de l'émission "Les Décideurs du Net", qui se tenait ce jeudi à 12h30.

Philippe Bonnet, président de Wunderman France, était l'invité de l'émission "Les Décideurs du Net", présentée par le JDN et Décideurs TV en partenariat avec Offremedia, ce jeudi à 12h30. L'agence, spécialiste du marketing direct, est une filiale du groupe WPP. En France, elle est constituée de cinq entités : Wunderman, spécialisé dans la communication relationnelle, les agences digitales Kassius et Blast Radius, KBM, expert des bases de données et l'agence de marketing à la performance Predictys. "Le digital permet aujourd'hui de personnaliser le message adressé au consommateur et de le contextualiser, en l'adaptant au canal qui le véhicule, ordinateur, mobile ou tablette", explique Philippe Bonnet, interrogé sur l'évolution du marketing relationnel avec l'arrivée d'Internet. "De fait la démultiplication des canaux, aussi complexe soit-elle, permet d'enrichir les messages et impose de travailler de plus en plus la data récoltée", rappelle-t-il.

"C'est le consommateur qui a le pouvoir dans une relation avec la marque", rappelle Philippe Bonnet qui pose les limites d'une communication descendante et la nécessité de savoir écouter les conversations sur les réseaux sociaux et autres, pour optimiser cette relation. Et de préciser qu'une tendance au VRM, le vendor relationship management se dessine clairement, avec un consommateur qui contrôle sa relation avec les marques. 


 

Philippe Bonnet a commencé sa carrière chez Wunderman en 1994, où il a développé, avant d'en prendre la direction, la structure Y&R Power Brands (partenariats média, promotion des ventes, et activation de marque). Il a ensuite travaillé à Londres, au siège social de Young & Rubicam, en charge des comptes pan-européens tels que Philip Morris Europe, Chevron Texaco ou Jim Beam. En 2004, il est devenu PDG de Wunderman Hongrie, en charge également de la direction de l'Europe de l'Est. Pendant 5 ans, Philippe Bonnet a dirigé l'expansion géographique du réseau et le développement des grands comptes (Ford, Microsoft, Citibank,...) dans cette région. En janvier 2010, il revient au bercail, prenant la tête de Wunderman France.

CANAL + / Les Décideurs du Net