Free n'a jamais été aussi proche de devenir opérateur mobile


C'est la seconde fois que Free est le seul opérateur à répondre à l'appel d'offres pour la 4ème licence 3G. Mais cette fois, il a toute ses chances de remporter la licence.

Il n'y aura pas eu d'invité surprise. L'Arcep n'a bien reçu qu'un seul dossier de candidature, celui de Free, pour la quatrième et dernière licence 3G restant à attribuer (lire le dossier 4ème licence : Tous derrière et Free devant, du 23/10/2009). Si Free est le seul postulant, il reste maintenant à savoir si son dossier sera accepté par l'Arcep. 

Cette situation n'est pas nouvelle pour l'opérateur. Il s'était déjà retrouvé seul à candidater pour cette licence. Mais l'Arcep avait rejeté son dossier car il ne respectait pas les conditions de l'appel d'offres (lire l'article : L'Arcep refuse la candidature de Free à la licence 3G mobile, du 11/10/2007). A l'époque, l'opérateur refusait de payer les 619 millions d'euros demandés en une fois et demandait un échelonnement des paiements, ce que ne permettait pas l'appel d'offres.

Ayant obtenu une réduction de la facture (la licence ne coûte plus que 240 millions d'euros), Free n'a pas marqué de réticence quant aux conditions du nouvel appel d'offres, laissant penser que son dossier devrait avoir plus de chances d'aboutir. De son côté, n'ayant qu'une seule candidature à étudier, l'Autorité de régulation pourrait raccourcir le calendrier qu'elle s'est fixée en rendant sa décision d'ici la fin de l'année, plutôt que fin mai 2010. Le champagne pourrait donc être de sortie chez l'opérateur pendant les fêtes de fin d'années...

Free / 3G