Free va-t-il atteindre son objectif de couverture 3G ?

L'Arcep ouvre 5 enquêtes administratives visant 4 opérateurs sur leur déploiement des réseaux mobile.

L'Arcep doute de la capacité de Free Mobile à atteindre 75% de couverture 3G sur son réseau mobile d'ici le 12 janvier 2015. L'Autorité vient en effet d'ouvrir une enquête destinée à s'assurer que Free "met en oeuvre tous les moyens nécessaires à l'atteinte de son obligation et d'évaluer la réalité d'éventuels obstacles au déploiement". Si Free Mobile semblait être dans les clous jusque-là, les dernières informations données par l'opérateur à l'Arcep sur son déploiement lui ont mis la puce à l'oreille : le nombre de sites intégrés à son réseau mobile a décéléré sur les deux derniers mois. Free n'étant pas en avance, c'est donc qu'il prendrait du retard. L'Autorité s'inquiète.

En lançant cette enquête, l'Arcep prend aussi les devants au cas où Free n'atteindrait pas ses objectifs. En étudiant les raisons pour lesquelles l'opérateur peine à déployer son réseau, l'Autorité se prépare à réagir rapidement en cas d'échec, et ce quelles que soient les raisons qu'invoqueraient Free. Par ailleurs, l'Arcep réagit à l'accusation de Bouygues Telecom de favoriser le dernier entrant. Bouygues conteste en effet qu'elle fasse le nécessaire pour mettre fin à l'utilisation par Free du réseau 3G d'Orange. Selon Les Echos, il aurait même saisi le Conseil d'Etat pour pousser l'Arcep à avancer plus rapidement sur le dossier.

5 enquêtes contre les opérateurs mobile au total

L'Arcep lance par ailleurs 4 autres enquêtes. Une contre SFR, pour vérifier qu'il atteint bien les 99,3% de couverture 3G. Une troisième contre Orange et la qualité de service de son réseau fixe, "en baisse significative depuis un an sur les offres de gros destinées au marché entrerise". Une quatrième contre l'ensemble des opérateurs mobile et leur engagement de couvrir en 3G les zones rurales. Et enfin, une dernière contre Orange pour la qualité de service du service universel.

Free / Réseaux