14 milliards de dollars d'enchères sur les fréquences US

Pourtant parties en flèche, les enchères sur les fréquences radio se terminent à 13,9 milliards de dollars soit très proches du montant atteint fin août (Lire l'article du 28/08/2006). Les grands gagnants sont les opérateurs traditionnels. A commencer par T-Mobile, la filiale de Deutsche Telecom, qui récolte ainsi pas moins de 120 licences couvrant de grandes régions des Etats-Unis ainsi que les principales villes du pays (New York, Chicago, Los Angeles) pour un montant de 4,2 milliards de dollars. Une acquisition cruciale pour l'opérateur qui ne disposait pas, contrairement à ses concurrents, des fréquences nécessaires au déploiement de son réseau 3G outre-Atlantique. Verizon Wireless repart quant à lui avec 13 licences pour un total de 2,8 milliards de dollars. Des acquisitions essentiellement destinées à barrer la route aux groupes media et aux cablô-opérateurs qui auraient bien voulu rentrer dans la course. En revanche, le joint venture réunissant Cox Time Warner, Comcast et l'opérateur mobile Spint Nextel sort son épingle du jeu avec 138 licences pour un montant de 2,37 milliards d'euros.

Licences / T Mobile