L'Arcep envisage l'allocation de nouvelles fréquences 4G

Alors que Free n'avait pas obtenu de "fréquences en or", il pourrait finalement obtenir des fréquences à 1 800 MHz, au déploiement moins coûteux.

Fin 2011, Orange, SFR et Bouygues obtenaient des fréquences en or, c'est-à-dire les basses fréquences 4G à 800 MHz (lire l'article "Free Mobile est privé des fréquences en or", du 22/12/2011). Free Mobile, pas encore lancé à cette époque, se retrouvait ainsi pénalisé malgré sa candidature mais obtenait cependant un accord d'itinérance avec SFR pour la 4G ainsi que des fréquences 4G de moins bonne qualité, à 2,6 GHz. Mais le nouvel entrant pourrait finalement obtenir un lot de consolation. En effet, selon Les Echos, l'Arcep réfléchit actuellement à organiser l'allocation des fréquences à 1800 MHz qui pourraient être reconverties de la 2G à la 4G.

Ces fréquences disposent cependant d'une zone de couverture moins étendue que celles à 800 MHz mais sont toutefois plus performantes que la 4G à 2,6 GHz. Et avantage indéniable, elles ne nécessitent aucun déploiement de nouvelles antennes puisqu'il suffit de reconvertir les antennes 2G.

Free / Arcep