Affaire Telefonica : le régulateur espagnol contredit Bruxelles

CMT, le régulateur espagnol des télécommunications a demandé au gouvernement de faire appel de la condamnation de Telefonica à une amende de 152 millions d'euros par la Commission européenne. Selon le régulateur espagnol, cette condamnation réduirait ses pouvoirs ainsi que ceux de tous les régulateurs nationaux. "La vente en gros est un service inexistant dans beaucoup d'Etats membres et la Commission n'a jamais exigé sa réglementation considérant qu'elle ne détermine pas le développement concurrentiel des marchés", estime le CMT.

Juridique / Telefonica