L'allemand Gofalk vient concurrencer ViaMichelin

L'éditeur d'outils cartographiques Falk part à l'assaut de cinq marchés européens, dont la France. Il mise sur les contenus de ses guides de voyage pour séduire les internautes.

ViaMichelin, Mappy et autres Maporama ont un nouveau concurrent en France. L'allemand Falk, qui appartient à l'éditeur de livres de voyages Mairdumont, lance en effet son portail cartographique dans cinq pays européens, dont la France. "Falk est une marque très allemande, mais nous avons néanmoins décidé de nous internationaliser. En France, nous pensons que le marché n'est pas aussi fermé qu'en Allemagne. Il y a de la place pour nous", assure Andreas Dollmayer, qui dirige l'activité portail de l'entreprise.

 

La première étape du plan d'internationalisation de Falk est de simplement rendre disponible son portail gratuit dans d'autres langues. En plus de l'allemand, Gofalk.com a été décliné en français, anglais, espagnol, italien et néerlandais. Comme ses concurrents, il contient un outil cartographique et un calculateur d'itinéraires.

 

La deuxième phase consistera à étoffer le site de contenus maison. En intégrant les contenus des guides de voyages édités par sa maison mère, Mairdumont. A partir du mois d'août, les cartes et plans de villes comprendront par exemple des descriptions de restaurants ou points d'intérêts, affichés sous forme de calques optionnels. Un positionnement mêlant outil cartographique et guide de voyages semblable à celui de ViaMichelin. Les deux entreprises fabriquaient d'ailleurs également des GPS, mais la société française a abandonné cette activité en début d'année (lire ViaMichelin se recentre sur les contenus Web et mobile, du 11/01/08).

 

Gofalk fonctionne sur un modèle gratuit financé par la publicité. Un partenariat avec la centrale HRS, qui s'est lancée en France début 2007 (lire La centrale de réservation d'hôtels HRS débarque en France, du 22/03/07) lui permet de proposer aux internautes la réservation d'hôtels. Pour se faire connaître en France, Gofalk mise surtout sur les déclinaisons de son portail : sur mobile, à intégrer sur son site personnel ou sous forme d'un widget dans la page personnalisable iGoogle. Une campagne de liens sponsorisés devrait cependant être lancée dans les prochains mois.

ViaMichelin / Script