Le marché du pet-food, les aliments pour chiens et chats, est dominé par Nestlé et Mars Les Français dépensent de plus en plus pour leurs animaux de compagnie

80% des propriétaires de chiens achètent des éléments industriels.
80% des propriétaires de chiens achètent des éléments industriels. © Gérard Rivalan

Rien n'est trop beau pour le quart des Français qui déclarent posséder un chien ou un chat. Selon une étude de Xerfi, le budget que chaque ménage consacre à l'alimentation de leurs protégés ne cesse d'augmenter. La plupart des propriétaires dépensent entre 15 et 75 euros par mois, et presque 4% sont prêt à sacrifier plus de 150 euros pour leurs toutous ou leurs minets. Du bain béni pour les grandes firmes du secteur. En 2008, ce sont désormais 80% des propriétaires qui achètent des aliments préparés industriellement contre 55% il y a encore une décennie.

Soucieux de l'alimentation de leurs compagnons à poil comme de la leur, les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants. Et les supermarchés suivent le mouvement. De plus en plus souvent les rayons pet-food sont nettement plus étendus que ceux consacrés aux bébés. Croquettes, barquettes de bœuf et conserves de poulet pour animaux de compagnies constituent, en taille, le premier rayon épicerie de la grande distribution. Un rayon d'autant plus stratégique que le panier moyen de ces clients-là est un des plus élevés. Inutile donc de les décevoir.

Autour du même sujet