Comment les légumes rafraichissent leur image Au plus près du producteur

les paysans de rougeline commercialise ses légumes en barquette avec photo et
Les Paysans de Rougeline commercialise ses légumes en barquette avec photo et signature du producteur. © Paysans de Rougeline

Il n'a pas fallu attendre la crise du concombre en juin 2011 pour que le consommateur devienne méfiant vis-à-vis de la qualité de ses légumes. Alors, comme pour la viande, le maître mot est aujourd'hui la traçabilité. Pour bien montrer que ses tomates ne viennent pas d'immenses serres espagnoles, la marque "Les Paysans de Rougeline" a eu l'idée d'imprimer la photo et la signature des producteurs sur ses emballages.

Le Petit Producteur, une marque créée en 2010, propose aux supermarchés une gamme de légumes produits à moins de 100 kilomètres du point de vente, estampillée d'un logo "Je mange local". Présents dans une centaine de magasins pour l'instant, ses 400 membres s'attendent à un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros cette année. Certains cultivateurs choisissent de s'affranchir carrément de la grande distribution, en passant par exemple par des sites Internet comme Paysans.fr, qui regroupe 150 petits producteurs.

Le circuit court, commerce de demain ? Selon une enquête du cabinet d'études Cegma Topa, près des trois quarts des Français préfèrent consommer des produits locaux.

Chiffre d'affaires