Centres commerciaux : un scanner corporel pour relancer les ventes

Scanner corporel Me Ality La machine Me-Ality mesure au millimètre les clients avant de les envoyer dans les bons magasins. Un service physique que ne peut proposer le e-commerce.

Enlever péniblement son jean slim, se retrouver la tête coincée dans son col roulé trop étroit, passer la petite robe noire vue dans la vitrine et... s'apercevoir qu'elle est trop serrée. Autant de mésaventures auxquelles l'entreprise canadienne Me-Ality  a décidé de mettre fin.

Les clients passés par le "body scan" dépenseraient deux à trois fois plus que les autres

Pour sauver les fashionistas qui fuient les virées shopping ratées, elle a inventé en 2010 le "body scanner". Désormais installée dans les couloirs de 25 centres commerciaux américains, cette machine futuriste, cousine éloignée des scanners corporels présents dans certains aéroports, mesure avec une précision millimétrique les contours du corps.

Le fonctionnement est simple, même pas besoin de se déshabiller. L'utilisateur entre dans un kiosque en plastique opaque. En une dizaine de secondes, une baguette contenant 196 antennes prend 200 000 mesures. Elles sont enregistrées en ligne, sur un profil personnalisé.

scanner 3d corporel me ality
Me-Ality compte installer 300 scanners aux Etats-Unis d'ici 3 ans. © Me-Ality

Me-Ality recherche ensuite parmi les 150 marques partenaires, comme Calvin Klein ou Gap, celles qui flatteront le mieux les formes de l'usager, qui n'a plus qu'à se rendre dans le magasin de son choix présent dans le centre commercial. Cerise sur le gâteau, le service est gratuit (Me-Ality est rémunéré par les marques).

L'utilisateur peut même poser, via Internet, des questions précises au scanner : "Où trouver une veste rouge à moins de 100 dollars ? ", par exemple. D'après le site fastcompany.com, les personnes passées par le "body scan" dépenseraient deux à trois fois plus que les autres clients dans les boutiques.

Me-Ality espère ouvrir 300 kiosques d'ici 2 ans mais uniquement aux Etats-Unis. Les centres commerciaux courent après ce type de services innovants, inaccessibles depuis le Web. Ils leurs permettent de renforcer leur attractivité face aux sites de e-commerce, qui grignotent leurs parts de marchés.

 

Consommation / Scanner