Le développement de la démocratie peut-il changer le monde des affaires pour de bon ?

Le développement de la démocratie de par le monde aura-t-il un impact sur le monde des affaires ?

Suivre l'auteur sur LinkedIn  

Lorsque LinkedIn m'a demandé d'écrire quelque chose sur la situation de mon secteur d'activité, ce fut un choix difficile. Après tout, les entrepreneurs ne devraient pas toujours se limiter à un seul secteur, ce que chez Virgin nous n'avons certainement pas fait. Alors, plutôt que de discuter de l'espace, la finance, les voyages, la technologie, la communication, les loisirs ou la santé et le bien-être, j'ai commencé à réfléchir à une des choses qui a un impact sur tous ces secteurs et qui réunit des millions de gens à travers le monde : la démocratie.
Aux côtés de Jochen Zeitz, Kathy Calvin, Arianna Huffington, Paul Polman et beaucoup d'autres dirigeants, je fais partie de The B Team. Il s'agit d'une initiative à but non lucratif qui œuvre à trouver de meilleures façons de faire des affaires pour le bien-être des gens sur la planète. Un des thèmes clé sur lesquels nous avons débattu est de quelle manière la démocratie peut être améliorée et de quelle manière cela pourrait impacter le monde des affaires.
Le journal The Economist a rédigé une caractéristique intéressante sur ce qui a mal tourné pour la démocratie et comment elle peut être relancée. Il a souligné les raisons pour lesquelles la démocratie est si aimée de ce qui en bénéficie et si enviée par ceux qui en sont dépourvus :
"En moyenne, les pays démocratiques sont plus riches que les pays non démocratiques, ils sont moins susceptibles de connaître la guerre et enregistrent de meilleurs résultats dans la lutte contre la corruption. Plus radicalement, la démocratie permet aux gens d'exprimer leurs opinions et de déterminer leur avenir et celui de leurs enfants. Qu'autant de gens dans autant d'endroits si différents du monde soient prêts à prendre autant de risques pour cette idée est le témoignage de son attrait constant".
Plus de gens qu'auparavant (40 %) vivent maintenant dans des pays qui connaissent des élections libres et justes. Toutefois, 2013 a été la huitième année consécutive où la liberté mondiale a baissé. Est-ce que la manière dont la démocratie est perçue par les gens et la manière dont elle impacte le monde des affaires évolue ?
Récemment, beaucoup de débats ont eu lieu à propos du système chinois et des avantages que cela peut apporter au monde des affaires. Des endroits comme la Chine traversent sans aucun doute une croissance économique rapide. Ils peuvent aller rapidement de l'avant et sont moins susceptibles de se retrouver dans une impasse.
D'autre part, leur système est justement critiqué pour son viol des droits de l'Homme et ses obstacles à la liberté d'expression. Existe-t-il un moyen d'obtenir l'efficacité et la croissance du système chinois tout en l'associant à la liberté qu'apporte la démocratie ?
Un des changements pourrait consister en une plus forte rémunération des politiciens et des leaders d'entreprises tout en baissant leur nombre afin que cela ne coûte pas plus cher au pays. Des recherches ont démontré que rémunérer plus les politiciens améliore la qualité et une nouvelle génération de talents et de diversité pourrait les attirer et ils pourraient faire la différence.
Ce modèle fonctionne bien pour l'économie de Singapour où le Premier ministre gagne aux alentours de quatre fois plus que le président Barack Obama. Avoir des gens dotés de compétences entrepreneuriales qui gèrent des services pourrait avoir un impact notable sur un changement sérieux du monde des affaires.
Les politiciens devraient avoir plus de pouvoir afin de bien faire leur travail. Les entrepreneurs entourés par de grandes équipes peuvent accomplir tellement plus de choses parce qu'ils ont la liberté d'essayer, n'ont pas peur de l'échec et on le désir de prendre des risques calculés.
Les pays démocratiques devraient prendre le temps de s'asseoir et de discuter sur les leçons qu'ils peuvent tirer des entreprises qui réussissent, ce qui pourrait contribuer à des pays plus efficaces et plus productifs tout en protégeant tous les avantages merveilleux qui vont de pair avec la démocratie.
 
--------------------
Traduction par Sylvie Ségui, JDN.
Cette chronique traduite par le JDN a été publiée via le programme Influencers de LinkedIn, où s'expriment près de 300 leaders d'opinion. Retrouvez la version originale en anglais ici.

Virgin / Chine