L’héritage industriel du grand Ouest français

L’Ouest français est pour beaucoup synonyme de vacances et de week-ends au bord de la mer. Or l’Ouest, c'est aussi des usines, des industries, des technologies, et pas n’importe lesquelles. De Lactalis à Bolloré, en passant par Peugeot, tour d’horizon d’un héritage industriel vivant et dynamique.

Il est exact de dire que l’agroalimentaire occupe une place considérable dans les régions agricoles de l’Ouest, mais il n’est pas uniquement question de fermes, de cultures et d’élevages. Des groupes de dimensions mondiales sont nés et ont grandi dans les terres de l’Ouest avant de partir à la conquête du monde. Il y a environ 80 ans, le groupe Lactalis se résumait à une laiterie collectant à peine quelques hectolitres de lait pour les transformer en fromages. Toujours implanté à Laval, celui qui est désormais n°1 mondial des fromages n’entend pas se défaire de ses origines mayennaises. Malgré une croissance fulgurante qui accorde à la seule France une portion de plus en plus congrue dans les bilans, l’entreprise familiale Lactalis qui affiche un chiffre d’affaires supérieur aux 17 milliards d’euros, maintient son siège à Laval, entre attachement aux terroirs de la Mayenne et tradition familiale. Pourtant le groupe affichait déjà en 2014 (1) plus de 200 usines aux compteurs, dans près de 40 pays, et avec des filiales commerciales dans 70 pays.

Pragmatique et ambitieux, Lactalis est présent dans toute la filière laitière et dans tous les métiers du lait, ce qui lui permet de cumuler une forte croissance externe et interne, notamment via de nombreux rachats dans les pays émergents : Brésil, Inde, Turquie… Mais le groupe Lactalis continue d’investir en France et de fortifier ses racines, solidement implantées dans d’autres terroirs français. Alors que la demande de lait mondial de cesse de croitre, rien ne permet de penser que le mouvement va s’arrêter. Mais il serait néanmoins erroné de croire que l’Ouest de la France se limite aux géants de l’agroalimentaire : si l’Ouest de la France est connue pour être une région qui bouge, c’est parce qu’il y est aussi beaucoup question de mobilité, et de moyens de transport.

Tradition automobile

Certes les quatre voies bretonnes sont encore une exception gratuite nationale, mais ce n’est pas tant du côté des infrastructures que des véhicules qu’il faut regarder. Les franciliens les connaissent bien et les utilisent souvent, mais il y a peut-être un détail qui leur a échappé lors des nombreuses utilisations : les Bluecars, les voitures du système Autolib’ sont toutes immatriculées en 29, le Finistère. Elles ne sont pourtant que partiellement fabriquées là-bas, mais les batteries proviennent en effet de l’usine Bolloré d’Ergué-Gabéric (2), près de Quimper, fief de la famille Bolloré depuis le 19ème siècle. Si le groupe Bolloré a commencé par la papeterie, le groupe s’est depuis longtemps diversifié et internationalisé, mais tout en conservant ses racines bretonnes : le groupe s’autorise même aujourd’hui à produire en Bretagne ses BlueTram autonomes et électriques.

Il est vrai que l’environnement est favorable : depuis les années 1960 et le grand mouvement de décentralisation voulu par le général de Gaulle, la Bretagne accueille nombre de pôles technologiques : Thalès, Orange, Canon… Nombre de grands groupes y ont installé leurs centres de R&D. Côté transport toujours, PSA notamment y possède de longue date une usine sur le site de Rennes La Janais. Malgré les difficultés qu’a traversées le groupe automobile, avec en particulier la très médiatique fermeture de l’usine d’Aulnay-Sous-Bois, le site rennais n’a jamais été menacé. Depuis avril 2015, le site accueille même la plateforme de recherche ExcelCar (3), destinées à la R&D en matière de « caisses et carrosseries du futur à base de matériaux composites ». L’usine fait preuve par ailleurs d’une certaine agilité puisque y a également débuté depuis 2014 une activité de restylage des TGV (4).

Mais pas seulement…

Cette collaboration entre PSA et la SNCF atteste de la réalité et de la diversité des approches dans l’Ouest de la France. Et si l’automobile y tient bonne place, c’est aussi le cas bien évidemment du secteur naval, dans des régions qui sont aussi nos frontières maritimes. Si Rochefort peut se vanter de faire remonter ses savoir-faire aux arsenaux du Roi et à l’Ancien Régime, les chantiers de l’Atlantique de Saint Nazaire (aussi appelés STX France) sont plus récents. Mais ils sont les témoins d’une aventure industrielle au moins aussi riche, sachant qu’ils furent pendant longtemps les chantiers navals les plus grands d’Europe. Ils ont à leur actif nombre de géants des mers : paquebots célèbres, méthaniers, pétroliers géants, bâtiments militaires, dont les célèbres BPC russo-égyptiens… Après une période creuse entre 2010 et 2012, période au cours de laquelle les chantiers se sont diversifiés vers les énergies marines, STX France se recentre sur les bâtiments complexes : paquebots et bâtiments spéciaux pour l’industrie ou les armées. Depuis 2012, après plusieurs grosses commandes de paquebots, dont les deux plus grands paquebots du monde (classe Oasis) pour la société Royal Caribbean, les chantiers semblent renouer avec le succès (5) et les commandes affluent, preuve de plus que la France ne perd pas tout son savoir-faire industriel.

Certes les couleurs imaginées de l’Ouest de la France se déclinent généralement en vert et bleu (avec parfois en un peu de gris). Mais au pied des pâturages et le long des côtes, l’Ouest de la France rappelle aussi qu’il est possible d’entretenir et de faire prospérer un patrimoine industriel unique à bien des égards, et plus précieux que jamais à l’heure où le reste de la France compte avec anxiété ses emplois et ses usines.

(1) http://www.challenges.fr/entreprise/20140109.CHA9068/comment-le-francais-lactalis-s-impose-comme-le-n-1-mondial-des-produits-laitiers-devant-nestle-et-danone.html
(2) http://www.la-croix.com/Actualite/Economie-Entreprises/Economie/Le-groupe-Bollore-ouvre-une-nouvelle-usine-en-France-2015-01-21-1270838
(3) http://www.usinenouvelle.com/article/psa-inaugure-a-rennes-la-plateforme-de-recherche-excelcar-pour-la-carrosserie-du-futur.N327632
(4) https://www.youtube.com/watch?v=N4sRHGRgnag
(5) http://www.enderi.fr/Les-chantiers-navals-de-Saint-Nazaire-sortent-la-tete-de-l-eau_a240.html

Autour du même sujet