Les bons et les mauvais plans de l'immobilier Miser maintenant (ou plus tard) sur le nouveau PEL

dans quelques mois il pourrait se révéler très intéressant.
Dans quelques mois il pourrait se révéler très intéressant. © Frog 974 - Fotolia.com

Depuis le 1er mars dernier, l'Etat a toiletté le Plan d'épargne logement (PEL). Il faut dire que les Français se sont depuis quelques années largement détournés de ce produit : les encours des ont chuté de 227 milliards d'euros à moins de 176 milliards. Bercy a donc décidé de le rendre plus attractif. Et c'est le cas. Désormais les intérêts d'un PEL nouvellement ouvert seront supérieurs ou égaux à 2,5% par an. Chaque année, ce taux sera révisé pour les nouvelles ouvertures en fonction d'une équation arrêtée par la banque de France. A ce taux sera adjoint un taux d'emprunt. Fixé à 4,2% pour les PEL ouvert en 2011.

Les esprits chagrins diront que de telles conditions ne sont pas très attractives. Mais à y regarder de plus près, ce n'est pas forcément le cas. En effet, les taux d'emprunts sur le marché sont en pleine remontée. Aujourd'hui à 4% environ, il pourrait fort bien dépasser les 4,2% avant la fin de l'année. Dès lors, détenir un PEL sera nécessairement une bonne affaire. Pour mémoire, il n'y a pas si longtemps, en 2008 ils avaient dépassé les 5%.


Tous les articles sur le PEL

Autour du même sujet