Loyers : le prix du mètre carré, ville par ville

Loyers dans les villes de France Dans une poignée de communes, les loyers sont inférieurs à 9 euros le m². C'est trois fois moins que dans les quartiers les plus chers de Paris.

L'encadrement des loyers, mesure phare de la loi Alur (pour Accès au logement et à un urbanisme rénové) qui doit entrer en vigueur à l'automne prochain, arrive-il-après la bataille ? Il semblerait, puisque le marché de la location a déjà du plomb dans l'aile.

De janvier à fin février, les loyers ont reculé dans 39,2% des villes de plus de 10 000 habitants

En effet, sur l'ensemble de l'année 2013, les loyers de marché – loyers déchargés, mesurés lors d'une nouvelle location ou d'une relocation – ont moins progressé que les prix à la consommation, selon l'observatoire Clameur : +0,6% pour les premiers et +0,9% pour les seconds. Ce n'était pas encore le cas en 2012 : cette année-là, les loyers avaient augmenté de 2,2%, soit plus que l'inflation (+2%).

Pire, de janvier à fin février 2014, les loyers ont reculé dans 39,2% des villes de plus de 10 000 habitants et dans... 60% des villes de plus de 146 000 habitants parmi lesquelles Bordeaux (-2,7%), Marseille (-1,4%), Nantes (-0,1%), Nice (-3,1%), Rennes (-1,4%), Strasbourg (-0,7%), Toulouse (-1,1%) et même Paris (-2,8%).

 

Les loyers de marché en France à fin février 2014

Passez votre souris sur une ville pour connaître le montant du loyer 

 

 

Sans surprise, c'est dans l'un des quartiers huppés de Paris, le 5e arrondissement, que les loyers de marché, mesurés par Clameur, sont les plus élevés en février 2014, à 28,9 euros par mètre carré. C'est presque cinq fois plus qu'à Rive-de-Gier, dans la Loire, la commune française la plus "bon marché" sur le plan locatif, selon les chiffres publiés par l'observatoire, avec un loyer de 6,1 euros par mètre carré. Si on exclut les villes d'Ile-de-France, où le marché est particulièrement tendu, c'est à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et à Beausoleil (Alpes-Maritimes), que les loyers sont les plus élevés, à 17,4 euros par mètre carré.

Pour plus de lisibilité, voici une carte dédiée à la région Ile-de-France, où le prix du mètre carré à la location en février 2014 varie de 8,4 euros, à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), à 28,9 euros (Paris 5e).

En Ile de France

 

Comme en Ile-de-France, l'amplitude entre le loyer de marché le plus faible et le plus élevé est importante en Provence-Alpes-Côte d'Azur. A Beausoleil, dans les Alpes-Maritimes, le mètre carré à la location coûte en effet 2,8 fois plus cher (17,4 euros) qu'à Apt, dans le Vaucluse (6,2 euros).

 

En Provence-Alpes-Côte-D'azur

 

Direction la région Rhône-Alpes, où Lyon, contrairement à ce qu'on pourrait croire, n'est pas la ville la plus chère à la location. C'est en effet la ville de Gex, dans l'Ain, qui affiche le loyer de marché le plus haut, d'après les chiffres de l'observatoire Clameur, à 15,6 euros par mètre carré.

Dans la ville des frères Lumière, le 2e arrondissement s'impose comme le quartier où le mètre carré à la location coûte le plus cher, à 13,8 euros. On est tout de même loin des 29 euros frôlés par le 5e arrondissement parisien en ce début d'année.

Les loyers de marché à Lyon en février 2014
ArrondissementLoyer en € / m²
Source : Clameur
1er arrondissement12,8
2e arrondissement13,8
3e arrondissement13,2
4e arrondissement13,1
5e arrondissement11,6
6e arrondissement13,4
7e arrondissement13,5
8e arrondissement13,7
9e arrondissement12

Méthodologie :

Les chiffres utilisés dans cet article sont issus de l'étude publiée par l'observatoire Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux) portant sur les loyers de marché à fin février 2014 dans 1 295 villes, regroupements de communes et pays.

 

Loyer