Les entreprises qui relocalisent en France Majencia relocalise pour faire baisser ses coûts logistiques

 Majencia, le numéro 1 du mobilier de bureau en France doit son salut à la relocalisation. Pourtant, dans les années 2000, le groupe n'avait pas hésité à fabriquer ses produits en Chine pour affronter la concurrence. Mais en 2006, le groupe a fait machine arrière.

la hausse du baril du pétrole a convaincu le fabricant de revenir à noyon, en
La hausse du baril du pétrole a convaincu le fabricant de revenir à Noyon, en Picardie. © Majencia

"Les 20% de gain de compétitivité s'étaient en fait réduits à 10% du fait de la hausse du prix du baril de pétrole", fait remarquer aujourd'hui son PDG, Vincent Gruau. Sans compter que le chômage technique d'une des usines du groupe a vite rendu l'équation intenable. "Entre payer des factures de transport et des salaires, le choix était vite fait. Ce fût également l'occasion d'être plus réactifs et flexibles auprès de nos clients", se félicite-t-il.

Majencia a ainsi d'abord rapatrié la production de caissons puis l'intégralité de sa gamme. Une stratégie saluée par un label "Origine France Garantie" qui assure que 50% du prix de revient unitaire est français.

Chômage / Eco réelle analyse