Le scandale des délocalisations Le racket sur l'argent public

L'entreprise Wal-Mart, présente aussi bien Chine qu'aux Etats-Unis, pratique une compression impitoyable des coûts. 

"Malgré des revenus, huit fois supérieurs à ceux de Microsoft, la rapacité des dirigeants du groupe reste sans limites. Ils ont détruit l'emploi aux Etats-Unis mais mettent à contribution l'Etat et les contribuables américains, contraints de payer pour leurs employés trop mal rémunérés.

"Un employé de Wal-Mart coûte annuellement 2 103 dollars aux contribuables."

Ces "travailleurs pauvres" ont fait l'objet d'une enquête accablante. Réalisée par le groupe démocrate au sein du Comité de la Chambre des Représentants pour l'Education et le Travail. Elle a conclu que bon nombre de salariés de Wal-Mart sont si mal payés qu'ils ont droit à l'aide gouvernementale pour les plus démunis, malgré un système de protection sociale pourtant peu réputé pour sa générosité.

Selon les calculs effectués, le gouvernement fédéral américain (et donc les contribuables) dépense notamment pour deux cents employés de Wal-Mart 108 000 dollars par an pour les frais de santé aux enfants, 125 000 dollars en crédits et déduction d'impôts, 42 000 dollars pour une aide au logement.

Le rapport conclut que ces deux cents employés de Wal-Mart coûtent annuellement aux contribuables un total de 420 000 dollars soit 2 103 dollars par employé."

Etats-Unis / Chine