Exil fiscal : l'un vise les entreprises, l'autre les particuliers

 

Sondage

Quelle est, d'après vous, la priorité face à l'exil fiscal ?

Tous les sondages

 

S'il est élu, François Hollande compte interdire aux banques françaises d'exercer dans les paradis fiscaux. Le candidat socialiste ne donne néanmoins aucun détail quant aux lieux concernés par cette annonce. D'après l'ONG CCFD Terre solidaire, ce sont 20 milliards d'euros qui échappent chaque année au budget de l'Etat en raison de la fraude fiscale internationale.

Nicolas Sarkozy propose, pour sa part, d'instaurer un impôt sur les exilés fiscaux. La mesure vise à imposer les personnes ayant choisi de s'installer à l'étranger pour des raisons purement fiscales à hauteur de ce qu'elles auraient payé en France. Il est toutefois difficile d'identifier les "bons" expatriés, partis à l'étranger pour travailler, et les "mauvais". Au 31 décembre 2011, ils étaient plus de 1 594 000 à être inscrits auregistre mondial des Français établis hors de France.