Sarkozy : son bilan après deux ans Le chômage français augmente moins vite mais...

le chômage en france et en zone euro.
Le chômage en France et en zone euro. © JDN

Les écarts se réduisent entre le taux de chômage de la France et le taux de chômage de la zone euro. Et ce n'est pas une bonne nouvelle, l'harmonisation se faisant par le haut. A l'arrivée de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République au deuxième trimestre 2007, le taux de chômage français s'élevait à 8,3%, soit 0,9 point de plus que dans la totalité de la zone euro.

Près de deux ans plus tard, au premier trimestre 2009, l'écart n'est plus que de 0,1 point. Mais le taux de chômage de la France a lui-même augmenté de 0,3 point en deux ans, tandis que celui de la zone euro augmentait de 1,1 point. Le taux de chômage de la France a donc augmenté moins rapidement. Mais est-ce grâce à la bonne tenue de son économie ou parce qu'il partait de haut ?

Finances publiques / Politique économique