L'Etat va supprimer 30 600 postes de fonctionnaires en 2009

Le projet de budget 2009 prévoit de supprimer 30 600 postes de fonctionnaires l'année prochaine. Les ministères de l'Education nationale, de la Défense et de l'Intérieur sont les premiers concernés.

Le projet de budget 2009 prévoit de supprimer 30 600 postes de fonctionnaires l'année prochaine. En 2008, l'Etat en avait déjà supprimé 22 900. Pour la première fois depuis son élection à l'Elysée, Nicolas Sarkozy mettra donc en pratique le principe du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux, puisque 65 000 d'entre eux prendront leurs retraites en 2009.

Presqu'aucun ministère ne sera exonéré par cette diète qui passe mal auprès des syndicats. L'Education nationale sera concernée au premier chef. 13 500 fonctionnaires n'y seront pas remplacés. La Défense devrait perdre 8 250 postes, l'Intérieur, 2 953, le Budget, 2 812. Même l'Enseignement supérieur et la Recherche, épargnés en 2008, subiront eux aussi une légère baisse de leurs effectifs, près d'un millier à eux deux, alors que les crédits supplémentaires qui leurs avaient été accordés sont maintenus (1,8 milliard d'euros). Seule la Justice verra son contingent progresser de 512 postes.

Selon Eric Woerth qui pilote cette réforme, ces suppressions de postes entraineront une croissance nulle de la masse salariale de l'Etat. Ces 30 600 postes représentent 1,36% des effectifs des 2,2 millions d'agents de l'Etat.

Eric Woerth / Indicateurs