Les ventes de logements neufs s'effondrent

Le nombre de logements neufs vendus au premier trimestre 2008 est en chute de 28% sur un an. Appartements et maisons ont de plus de mal à trouver preneurs.

Les ventes de logements neufs se sont effondrées, en France, au cours de l'année 2007. Entre les trois premiers mois de l'année 2007 et le premier trimestre 2008, ces ventes ont reculé de 27,9%, en passant de 37.000 unités vendues à 26.700, selon le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire.

Cette baisse du volume des ventes est un peu plus perceptible sur le marché des appartements (-28,1% entre les premiers trimestres 2007 et 2008) que sur celui des maisons individuelles (-26,7%). 

Comme le niveau des ventes est toujours inférieur à celui des mises en commercialisation, l'encours de logements neufs proposés à la vente ne cesse de s'accroître. Au 31 mars 2008, ce stock atteignait 105.600 logements, un chiffre jamais atteint. Désormais, il faut en moyenne 11 mois pour écouler un appartement, un an pour une maison.

Indicateurs