Crise économique mondiale : les risques et les menaces La fin de l'âge d'or des LBO

les volumes de lbo.
Les volumes de LBO. © JDN

Ces dernières années, les leverage buyouts, dits LBO, ont proliféré. Ces opérations de rachats d'entreprise financées par l'endettement, étaient l'outil préféré des fonds de capital investissement, eux-mêmes extrêmement actifs. Las, la crise des subprimes est passée par là, les banques, échaudées et désormais attachées à limiter leurs pertes, sont devenues plus que réticentes à prêter de l'argent pour des opérations qui peuvent s'avérer risquées. Résultat, alors que 2 575 milliards de dollars avaient été levés dans le monde au seul quatrième trimestre 2006, a peine plus de 1 000 milliards l'ont été sur le premier semestre 2008, selon les données du cabinet Dealogic. De quoi donner un sérieux coup de frein à certaines économies, notamment occidentales, les LBO étant aussi un moyen de redynamiser des entreprises parfois moribondes.

LBO / Capital investissement