Avec Hipark, BNP Paribas se lance dans l'hôtellerie Une nouvelle activité

hipark propose déjà 350 chambres dans toute la france.
Hipark propose déjà 350 chambres dans toute la France. © SdP

Non, BNP Paribas n'est plus seulement une banque. Depuis avril 2010, c'est aussi un hôtelier.... A la faveur des généreuses défiscalisations mises en place par l'Etat pour la construction de résidences de services, sa filiale, BNP Paribas Immobilier Résidentiel Résidences Services a décidé d'investir le créneau. Comment ? En lançant ex-nihilo une chaine de résidences hôtelières pour clientèle d'affaires, Hipark."L'idée était de diversifier notre offre", résume Marc Fischer, le directeur général de la filiale qui gère déjà des dizaines de résidences étudiantes avec sa marque Studelites (6 100 logements).

Les résidences hôtelières Hipark sont en fait des appart'hôtels, "avec un véritable service hôtelier" précise Marc Fischer. L'offre va du studio à la suite de luxe et cible essentiellement la clientèle d'affaires. Idéal pour les cadres en mission de plusieurs jours ou plusieurs semaines. Mais à la différence des autres enseignes, Hipark propose une panoplie de services dignes d'un trois voire quatre étoiles. Il y a les services inclus (fitness, sauna, Internet, entretien hebdomadaire...) et les services à la carte comme la manucure, les cours de cuisines, le baby-sitting ou les gels douches supplémentaires. Une manière pour Hipark de gonfler habilement la note " Nous sommes sur un positionnement haut de gamme et non pas luxe, précise Marc Fischer. Comme nos clients voyagent de plus en plus, ils veulent des repères. C'est le concept Hipark, se mettre au niveau des standards hôteliers internationaux." Pour satisfaire cette attente, BNP Paribas Paribas Immobilier Résidentiel Résidences Services confie chaque résidence à trois collaborateurs. A charge pour eux de gérer le bataillon de sous-traitants qui fournissent les services.

BNP Paribas