Claviers et souris, les derniers modèles testés Microsoft clavier Arc : un grand écart

un modèle de petite taille, sans pavé numérique
Un modèle de petite taille, sans pavé numérique © Microsoft

Le clavier Arc est avant tout un joli objet. Il prend plus ou moins la forme d'un arc, disons qu'il est bombé au centre, et incurvé de manière à avoir les paumes des mains sur le bureau.

Pour comprendre, écoutons le designer de Microsoft à l'origine du projet : "Nous avons cherché la simplicité et la pureté, en créant une ligne aussi confortable que raffinée pour le clavier Arc [...] Nous nous sommes inspirés des endroits où le clavier sera utilisé pour qu'il se fonde parfaitement dans la décoration.".  

Simplicité et pureté. Pour le confort, on est moins convaincu. Microsoft a choisi des touches Chiclet, c'est à dire séparées par un espace plein. C'est agréable, mais les touches sont peu profondes et la frappe trop sèche et dure. On a rapidement mal au bout des doigts. La position des poignets et des avant bras ne nous a pas convaincus non plus, du moins sur un bureau.  

Car sur les genoux ou posé sur un canapé, l'usage est plus adapté. De fait, le clavier courbé tient très bien sur une cuisse. Mais pour un travail un peu assidu, il n'est pas adapté.  

C'est un clavier sans fil de petite taille, sans pavé numérique ni flèches de direction, mais avec un pad, un peu comme une manette de jeu. Pour un usage de salon, on regrette l'absence de raccourcis multimédia. 

Au final, le clavier Arc séduit au premier regard, trouve sa place dans un salon mais se révèle trop peu pratique et inconfortable pour travailler, ce qu'on attend justement d'un clavier pour portable.  

un très beau clavier
Un très beau clavier © Microsoft

 

Clavier