Diagnostiquer et régler ses problèmes d'affichage Ralentir - undercloacker sa carte graphique

ne changer les fréquences de sa carte graphique qu'avec modération
Ne changer les fréquences de sa carte graphique qu'avec modération © Benchmark Group

Ralentir sa carte graphique n'est pas une solution miracle. Si elle va mal parce qu'elle surchauffe, la ralentir est une solution temporaire, pour prolonger sa durée de vie mais rien de plus. Rappelons qu'un GPU peut supporter des températures à 120°C environ, mais pas trop longtemps.

La marche à suivre est parfaitement simple. Il faut installer les outils fournis par les constructeurs de carte graphique : le ATI Control Center ou le Nvidia System Tools. On ne les a pas forcément installé si on choisit juste de télécharger ses drivers.  

Chez Nvidia, l'installation de l'outil débloque dans le panneau de configuration Nvidia (paramètres avancés) un nouveau menu : Réglages des périphériques. Dans celui-ci, on a accès aux fréquences (GPU, mémoire et shaders). Sur l'exemple ci-contre, le GPU de la GeForce 8800 GT est sur-cadencé d'usine à 660 MHz, on peut le baisser manuellement entre 600 et 650 MHz pour gagner quelques degrés.  

On peut également manuellement régler la vitesse de son ventilateur de carte graphique. Mais le contrôle automatique reste souvent préférable. 

Chez ATI, l'outil est très proche. Comme le montre l'image ci-dessous, le Catalyst Control Center permet également de modifier les fréquences de sa carte en cas de surchauffe ou à l'inverse pour gagner en performance.  

56 °c, il y a de la marge avant la surchauffe !
56 °C, il y a de la marge avant la surchauffe ! © Benchmark Group

Mise en garde toutefois, évitez de bouger les fréquences de plus ou moins 10 % de leur valeur.

 C'est en effet également dans ces outils qu'on peut monter la fréquence d'horloge pour gagner un peu en puissance. L'opération est à effectuer très prudemment et progressivement pour éviter une surchauffe brutale et fatale.

 

Ordinateur de bureau / Ecran PC