Un réseau de 100 000 smartphones piratés

 

C'est un éditeur de sécurité chinois (NetQin) qui a découvert le pot aux roses : un réseau de 100 000 smartphones zombis, un botnet dans le jargon de la sécurité informatique. Des pirates ont ainsi pris le contrôle de ces téléphones mobiles, grâce à des chevaux de Troie ciblant les systèmes d'exploitation mobile Symbian S60 3.0 et 5.0. Les smartphones infectés se sont fait subtiliser leur carnet d'adresse, et ont servi à spammer des millions d'utilisateurs de SMS et mails  d'arnaques et de messages publicitaires.
Une nouvelle preuve que la sécurité mobile va devenir un enjeu majeur de ces prochaines années.

Systèmes d'exploitation / Spam