Orange condamné pour le mot de passe "sale arabe"

 

Le tribunal de police a finalement condamné Orange et son directeur de clientèle à 500 euros d'amende et 8000 euros de dommages-intérêts, pour avoir envoyé par courrier à un de ses clients d'origine maghrébine, un mot de passe intitulé "salearabe" pour sa connexion Internet. Insultant et raciste, la victime avait alors immédiatement saisi la justice au moment des faits en décembre 2007. L'opérateur historique avait tout de même tenté de régler discrètement cette affaire en proposant au plaignant, la somme de 80 euros assortie de 3 mois d'abonnement gratuit.

Orange / FAI