Auto-entrepreneur : les formalités La domiciliation de l'activité

Chez soi, dans un local que l'on loue ou dans une pépinière ou incubateur d'entreprises, les solutions de domiciliation ne manquent pas. Chacune présente ses avantages et ses défauts.

La domiciliation de son activité chez soi procure confort de travail et économie.

D'un point de vue économique, la meilleure reste la domiciliation de son activité chez soi. Cette solution est privilégiée par les auto-entrepreneurs se lançant dans l'aventure à titre complémentaire et qui n'ont pas de revenus très élevés mais aussi par certains dont c'est l'activité principale mais qui préfèrent limiter les investissements. Autre point positif : l'auto-entrepreneur ne perd pas son temps dans les transports. Un véritable confort de travail qui ne s'acquiert qu'à condition que votre bail (si vous êtes locataire) n'exclut pas d'exercer une activité professionnelle au sein de votre appartement. Vous devez aussi obtenir l'autorisation administrative nécessaire, auprès des mairies ou préfectures selon les cas, si vous recevez des clients ou des marchandises chez vous.

 

Bail commercial

il faut s'inscrire aux registres pour souscrire à un bail commercial.
Il faut s'inscrire aux registres pour souscrire à un bail commercial. © Jupiterimages / Photos.com / Thinkstock

L'installation dans un local présuppose que l'activité sera capable de générer suffisamment de chiffre d'affaires. Elle a aussi ce désavantage inhérent au statut d'auto-entrepreneur : la non déductibilité de la charge. Votre statut vous empêchera aussi de pouvoir signer un bail commercial car vous n'êtes pas inscrit aux registres du commerce ou des métiers. Libre à vous de le faire pour y avoir droit mais cela vous coûtera de 50 à 250 euros.

Reste enfin la pépinière d'entreprises, une solution difficile d'accès tant les places sont limitées et demandées. Une telle installation a aussi un coût même si les prix sont souvent inférieurs aux marchés. Cela vous assurera un accompagnement dans la création et parfois même le développement de votre entreprise ainsi qu'une mutualisation des équipements (internet, photocopieuses...). Dernier avantage non moins important : rencontrer d'autres entrepreneurs et pouvoir échanger avec eux au quotidien.

Auto entrepreneur / Se mettre à son compte